L’insecte du mois : la Criorhine flavicaude

Criorhine flavicaude © Nigel Jones

Chaque mois, dans le cadre du projet SAPOLL « Sauvons nos pollinisateurs » (plan d’actions transfrontalier pour les pollinisateurs sauvages) bénéficiant du Fonds Européen de Développement Régional (programme Interreg), le Conservatoire d’espaces naturels Nord Pas-de-Calais vous présente une espèce d’insecte pollinisateur sauvage que vous pouvez observer dans la région.  En ce mois de mars, la Criorhine flavicaude (une espèce de syrphe) se retrouve ainsi mise à l’honneur !

Qui suis-je ?

La Criorhine flavicaude ressemble beaucoup à un bourdon, notamment le Bourdon des pierres. Comme beaucoup d’autres criorhines, sa coloration peut varier, notamment au niveau de son « cul » qui peut être plus clair voir blanc.

La larve de cette espèce se développe dans les souches ou à la base de troncs dans des cavités humides de bois pourri. L’espèce dépend donc de la présence d’arbres dépérissant pour survivre.

L’adulte, ailé, fréquente la plupart du temps le sommet des arbres, mais descend aussi pour inspecter les cavités des troncs et souches. Si vous voulez l’observer, c’est donc en forêt que vous devrez aller !

Quand m’observer ?

La Criorhine flavicaude commence à voler dès la mi-mars, si les conditions le permettent, jusqu’à la mi-mai. L’espèce est encore assez méconnue et peu observée du fait de sa précocité. Sa ressemblance avec le Bourdon des pierres n’arrange rien, même les amateurs avertis se font parfois avoir !

Le saviez-vous ?

La Criorhine flavicaude est capable de voler très vite, notamment en zigzagant entre les branches d’arbres et en émettant un bruit aigu caractéristique.

 

Téléchargez toutes les fiches « Insectes du mois »

Téléchargez le poster « Syrphes » réalisé par le CEN dans la cadre du projet SAPOLL

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *