PLAN DE CARRIÈRE : SIGISTE

Vincent Damoy, Sigiste au Conservatoire d’espaces naturels, vous présente ses principales missions.

Cela fait aujourd’hui 14 ans que Vincent Damoy est salarié au CEN. Travailleur de l’ombre, il a la responsabilité du Système d’Information Géographique (SIG). Dans le jargon, on l’appelle « Sigiste ». Les domaines d’application des SIG sont très variés. Ils vont de la géographie à la géologie, en passant par l’archéologie, la biologie, la santé, les transports ou encore la météorologie.

« Les données sont organisées sous formes de couches, qui remplissent le rôle des calques de la cartographie papier. Chaque couche rassemble des informations appartenant à une même thématique. Au Conservatoire, nous utilisons essentiellement des bases de données faune, flore, hydrographie, habitat naturel, gestion prévue et réalisée ou encore délimitation des sites pour répondre aux besoins opérationnels et quotidiens de l’équipe. » explique Vincent Damoy.

Complexe, la mise en place du SIG implique une démarche rigoureuse puisque c’est sur la base de ses données que reposent les études, la gestion et l’acquisition d’espaces naturels au Conservatoire.

91 sites naturels gérés par le Conservatoire d'espaces naturels du Nord et du Pas-de-Calais, soit une surface de 2050 hectares

91 sites naturels gérés par le Conservatoire d’espaces naturels du Nord et du Pas-de-Calais, soit une surface de 2050 hectares.

« Au sein de la cellule SIG, nous nous assurons que les données recueillies sur le terrain sont exploitables, fiables et sécurisées. Ces mêmes données viendront également alimenter les bases de données du Réseau des Acteurs de l’Information Naturaliste (RAIN), créé dans le Nord – Pas-de- Calais en 2008. Le RAIN rassemble la Région Nord – Pas-de-Calais, la Direction Régionale de l’Environnement, les associations et organisations œuvrant dans les domaines naturalistes, mais également des collectivités locales et des bureaux d’études. »

Bref, Vincent Damoy, assisté d’ Élise Tremel, effectue un véritable travail de fourmi indispensable au fonctionnement du Conservatoire tout en gérant en parallèle le parc informatique de notre structure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *