Quel bénévolat au Conservatoire d’espaces naturels Nord Pas-de-Calais ?

Le bénévolat : une composante essentielle pour toute association

Depuis sa création en 1994, le Conservatoire d’espaces naturels Nord Pas-de-Calais s’appuie sur la contribution de ses bénévoles. Or, cet élément essentiel du fonctionnement du CEN est, encore aujourd’hui, mal connu et peu visible. Mieux connaître les bénévoles, pour mieux répondre à leurs attentes, voilà l’objectif  d’une enquête lancée récemment par notre service communication. En parallèle, au travers de cet article nous vous proposons de lire également le témoignage de Jean-Marie Weppe, bénévole au CEN depuis 2013…

Une enquête pour mieux cerner les attentes de nos (futurs) bénévoles

Répondre à ce questionnaire ne vous prendra pas plus de 5 minutes.
Pas encore bénévole ? Bénévole occasionnel ? Non adhérent ? Pas de soucis, votre avis compte aussi ! Ce questionnaire est accessible jusqu’au 10 mars 2017.
Alors, à vos clics !!! L’équipe du CEN vous en remercie d’avance.

 

Parole de bénévole : le témoignage de Jean-Marie Weppe

Grâce à ses bénévoles, le CEN peut tenir des stands sur de nombreux événements partenaires dans toute la région (de gauche à droite : Jean-Marie, Fatima, Nathalie et Élise)

 

 » En 2013, au début de ma retraite, je suis devenu bénévole pour garder une fenêtre ouverte sur l’extérieur et consacrer mon temps libre à des activités de protection de la nature. L’étendue du territoire du Conservatoire d’espaces naturels du Nord et du Pas-de-Calais (CEN) et la diversité des sites m’ont intéressé tout de suite.
J’apprécie beaucoup de retrouver la jeune et dynamique équipe du CEN lors des chantiers nature ou des sorties de découverte, et de bénéficier de ses grandes connaissances scientifiques. À chaque assemblée générale, l’engagement et la valeur des responsables et des participants, ainsi que la visite d’un site naturel font vivre un grand moment.

En tenant un stand pour le CEN, Jean-Marie propose aussi des activités ludiques aux enfants

Tenir un stand dans une fête ou une manifestation, c’est toute une aventure ! Quel plaisir d’y rencontrer les parents avec leurs enfants : les enfants s’intéressent beaucoup aux animaux, posent des questions, s’investissent pour fabriquer des nichoirs ou des abris pour les insectes. Des passionnés de la nature très érudits échangent avec nous des idées… tout cela s’avère très enrichissant.
Le CEN m’a fait prendre conscience de l’importance de préserver les milieux naturels, et parfois, d’en accepter les inconvénients comme les moustiques dans un milieu humide. J’ai appris que la vie se trouve aussi dans le bois mort, que les branches coupées mises en fagot en lisière de prairie favorisent la vie de la faune, que les plantes étrangères au milieu doivent être coupées ou arrachées.
Rester humble parmi la nature, voilà la pensée qui doit animer l’homme actuel.
Le public confond souvent les missions du CEN avec celles d’autres associations. La nécessité de conserver des sites protégés dans un état optimal pour la biodiversité n’est pas toujours bien comprise. Beaucoup pensent que tous ces espaces restent fermés au public. À nous adhérents et bénévoles de participer, de faire reconnaître et d’expliquer autour de nous les missions du CEN pour inciter le plus grand nombre à nous rejoindre. »

Vous souhaitez vous aussi rejoindre l’équipe des bénévoles du CEN ? Vous désirez connaître les différentes missions que vous pourriez réaliser à nos côtés ? Feuilletez notre guide du bénévolat puis prenez contact avec nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *