Suivis hivernaux des gîtes à chiroptères dans le Pas-de-Calais

Murin de Daubenton (crédit photo : François Schwaab)
Murin de Daubenton (crédit photo : François Schwaab)

Les gîtes à chiroptères gérés par le Conservatoire d’espaces naturels dans le Pas-de-Calais ont été prospectés à la mi-janvier par les bénévoles de la Coordination Mammalogique du Nord de la France (CMNF). Au sein de chaque gîte, recoins et fissures sont minutieusement contrôlés de manière à établir un effectif global des individus dénombrés par espèce.
Sur la RNN de la Grotte et des pelouses d’Acquin-Westbécourt et des coteaux de Wavrans-sur-l’Aa,  260 individus de chauves-souris, toutes espèces confondues, ont été dénombrés. Un chiffre jamais atteint sur ce gîte ! Le précédent record était de 127 individus en 2002. Cette hausse de population concerne notamment le Murin de Daubenton : 130 individus observés cette année, alors qu’ils n’étaient que 47 individus en 2002.

Sur la RNR de la Forteresse de Mimoyecques 334 individus, toutes espèces confondues, ont été comptabilisés ; dont 234 Murins à oreilles échancrées (contre 231 individus en 2017).

Ce comptage annuel est donc encourageant pour la préservation des chauves-souris dans le Pas-de-Calais. Reste à prendre connaissance des résultats globaux sur l’ensemble des gîtes prospectés à l’échelle du département, pour apprécier l’état de santé de nos chiroptères en période hivernale.

 

À découvrir :

Susciter la curiosité des plus jeunes à l’égard des espèces que l’on peut observer dans notre région…

« Je découvre les chauves-souris de ma région« , livret destiné aux enfants de 6 à 14 ans, édité par le Conservatoire d’espaces naturels Nord Pas-de-Calais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *