Alexandra, chargée d’études au Conservatoire : passionnée par nature !

Alexandra, chargée d'études au Conservatoire d'espaces naturels du Nord et du Pas-de-Calais
Alexandra, chargée d’études au Conservatoire d’espaces naturels du Nord et du Pas-de-Calais (Photo : CEN)

On ne choisit pas ce métier par hasard. Le chargé d’études est par nature un passionné de l’environnement, à l’image d’Alexandra Janczak. Celle-ci est arrivée il y a un peu plus de 7 ans au Conservatoire et remplit les missions de chargée d’études faune-flore-habitats.

Même si dans sa plus tendre enfance elle rêvait de devenir cascadeuse, Alexandra a toujours voué un intérêt particulier à la nature.

Spécialiste de la faune et de la flore, son rôle est essentiel au sein du Conservatoire. Munie d’une paire de jumelles ou d’un filet à papillons, elle passe la moitié de l’année sur le terrain à observer, inventorier les différentes espèces et évaluer notre patrimoine naturel local.

« Ces collectes de données nous servent ensuite à poser un diagnostic précis qui nous permettra ainsi d’adopter et mettre en place des mesures de protection, de restauration et de valorisation de l’environnement et de la biodiversité » explique Alexandra qui intervient aujourd’hui sur plus d’une vingtaine de sites.

Concrètement, cela peut se traduire par exemple par la protection de l’habitat d’un papillon en danger, l’interdiction d’une zone végétale au public pour empêcher son piétinement, etc.

« Nous épaulons ainsi, nos collègues chargés de mission dans leurs tâches en leur apportant notre caution scientifique. »

Le travail d’expertise des chargés d’études tels qu’Alexandra Janczak est en effet primordial et leur rigueur scientifique a permis au Conservatoire d’acquérir une notoriété certaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *